Éclosion de pneumonies causées par le nouveau coronavirus : Faits saillants et renseignements généraux

Image

Qu’est-ce que le nouveau coronavirus?

Le 31 décembre 2019, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a été alertée de plusieurs cas de pneumonie qui se sont déclarés à Wuhan, dans la province de Hubei (Chine). Le virus en cause ne correspondait à aucun autre virus connu, ce qui a soulevé des inquiétudes parce que nous ne savons pas comment un nouveau virus menace la santé. Une semaine plus tard, soit le 7 janvier 2020, les autorités chinoises ont confirmé avoir découvert un nouveau virus, temporairement nommé « 2019-nCoV ».  Le 2 février, l'OMS signalait plus de 14 500 cas confirmés dans 24 pays (1). Les symptômes du 2019-nCoV ressemblent à ceux de la grippe commune.

Accueil

Comment diagnostique-t-on une infection par le coronavirus?

Les infections par le coronavirus sont diagnostiquées par un fournisseur de soins de santé sur la base des symptômes présents et de tests de laboratoire. Dans certains cas, l'historique des déplacements de la personne atteinte peut servir à l’établissement du diagnostic (2).

Comment traite-t-on une infection par le coronavirus?

Selon Santé Canada, aucun traitement particulier n’est actuellement requis, car la plupart des personnes atteintes se rétabliront d'elles-mêmes. Votre fournisseur de soins de santé peut toutefois vous recommander des moyens à prendre pour en soulager les symptômes.

Consultez votre fournisseur de soins de santé dès que possible si vos symptômes vous préoccupent ou si vous avez voyagé récemment dans une région où une flambée de nouveau coronavirus s’est déclarée.

Comment puis-je réduire le risque d'infection par le coronavirus?

Lavez-vous les mains à l'eau et au savon ou avec une solution à base d'alcool; couvrez-vous le nez et la bouche avec un mouchoir de papier ou le coude lorsque vous toussez ou éternuez; évitez toute proximité avec une personne présentant des symptômes de rhume ou de grippe; cuisez complètement la viande et les œufs et évitez les contacts épidermiques avec des animaux sauvages. Le gouvernement du Canada recommande maintenant d'éviter tout voyage non essentiel en Chine et tout voyage de quelque nature que ce soit dans la province du Hubei, en Chine.

S'agit-il d'une urgence de santé publique internationale?

Le 30 janvier 2020, l'OMS a déterminé que l'épidémie de 2019-nCoV est une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). Le risque d'infection demeure faible au Canada puisqu'il n'y a au 2 février que quatre cas confirmés (trois en Ontario et un en Colombie-Britannique).

Comment les autorités sanitaires canadiennes surveillent-elles la situation?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec des partenaires internationaux, dont l'OMS, pour surveiller activement la situation. L'administrateur en chef de la santé publique du Canada est en contact étroit avec les médecins hygiénistes provinciaux et territoriaux canadiens pour faire en sorte que le Canada soit prêt à cerner et à gérer rapidement le 2019-nCoV (3).

Info-éclair

  • L'OMS a déterminé que l'épidémie de 2019-nCoV est une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). 

  • Il y a quatre cas confirmés au Canada au 2 février 2020. 

  • Un système électronique de dépistage des symptômes respiratoire a été mis en place à l’intention des voyageurs dans les trois principaux aéroports internationaux du Canada (Toronto, Montréal et Vancouver). Tous les voyageurs en provenance de Chine sont informés de ces symptômes et sont tenus de signaler tout symptôme apparenté observé au cours des 14 jours suivant leur arrivée au Canada.
  • Ces symptômes sont les suivants : fièvre, toux, douleurs musculaires. Dans les cas graves, on observe une difficulté à respirer. 

  • Plus de 14 500 cas confirmés ont été signalés dans le monde au 2 février 2020. La grande majorité, soit plus de 14 000 personnes, se trouve en Chine. Aucun autre pays n'a signalé plus de 20 cas.
  • Hors de la Chine, un seul décès a été signalé, aux Philippines.
  • Les symptômes sont habituellement bénins, mais ils sont graves dans un cas sur quatre.
  • Les personnes de tous âges peuvent être infectées par le 2019-n-CoV, mais les personnes âgées et celles souffrant de troubles médicaux préexistants comme l'asthme, le diabète et des maladies cardiaques semblent être plus vulnérables aux symptômes les plus graves.
  • L’origine de la maladie demeure inconnue. 

Où puis-je obtenir plus de renseignements sur le nouveau coronavirus?

Voici quelques liens utiles pour obtenir plus d'information :

Santé Canada : https://www.canada.ca/fr/sante-canada.html

Organisation mondiale de la santé : https://www.who.int/fr/home

Centers for Disease Control and Prevention: https://www.cdc.gov/

Médiagraphie :

1. Organisation mondiale de la santé. Le nouveau coronavirus (2019). [Document recensé le 2 février 2020]. Article consulté sur : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

2. Gouvernement du Canada. Infection au coronavirus (2020) [document recensé le 31 janvier 2020]. Article consulté sur https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/coronavirus.html

3. Gouvernement du Canada. Infection au coronavirus (2020) [document recensé le 31 janvier 2020]. Article consulté sur https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html


* Dans ce document, le masculin est employé comme genre neutre.